Léonie est en avance au Lucernaire

Léonie est en avance, le spectacle mis en scène par Antonin Chalon sera à l’affiche du Lucernaire du 11 mai au 18 juin.

AFFICHE Léonie 2Léonie bandeau

Réservation :

http://www.lucernaire.fr/a-venir/477-leonie-est-en-avance.html

http://www.billetreduc.com/160086/evt.htm

Publicités

LaProvence.com parle de Si Richard Si !

Richard III a fait couler beaucoup d’encre. Shakespeare l’a rendu célèbre, des historiens tentent de le réhabiliter auprès du grand public et la découverte de sa dépouille il y a quelques années sous un parking puis son enterrement en grande pompe récemment ont encore contribué à sa notoriété. Sans compter que Thomas Ostermeier nous le sert sur un plateau cet été à Avignon, dans le In.

.10488346_696173250499258_6066583026415213531_n

Mais Florence Fauquet et Chloé Lasne ne nous en proposent pas une relecture. Elles partent de la scène des assassins, tueurs à gage de l’infâme Richard à qui il va donner diverses missions dans le plus pur style polar, missions que ces bras cassés ne vont jamais réussir à mener à leur terme. Ces deux auteures / comédiennes recourent au mime, à l’art du clown, à la chanson pour nous entraîner dans une sarabande de plus en plus échevelée pendant que Richard désespère de ces sbires à deux balles.

C’est un spectacle divertissant, ingénieux, rapide, très au point, ah, si Richard… Un cheval, un cheval, mon royaume pour un cheval !

TOUTELACULTURE.COM : « Si Richard si » : duo burlesque de tueuses très justes !

Dans Richard III de Shakespeare, il y a Richard, mais aussi deux assassins. Et leur odyssée dans le crime nous est contée, sans paroles ou presque, par deux comédiennes hyper douées. Au cours d’un spectacle burlesque, qui joue sur plein de registres, sauf un : l’humour gras.

Note de la rédaction : ★★★★

Si Richard siOn ne le verra pas, Richard, dans Si Richard si. On l’entendra juste. Dès le début, il donne ses ordres, façon génie du mal. Et c’est alors que deux êtres étranges entrent sur scène, prêts (?) à le servir. Visages très pâles, petits chapeaux melons sur la tête, ils s’échauffent. Se considèrent l’un l’autre. Prennent des airs durs. Et se lancent dans la spirale du crime. De façon hésitante, maladroite, pas vraiment démoniaque…

Le pari osé de leurs interprètes, issues toutes deux de la classe libre du Cours Florent, fut récompensé par un prix, à leur sortie de l’école. Mérité, tant leur spectacle est un vrai plaisir, qui sait mêler plein de registres, de façon juste, terriblement juste. On s’étonne d’abord, et on rit, de voir les deux tueurs se parler en chuchotant, avec des gestes expressifs. On se régale lorsque l’un (excellente Chloé Lasne, qui varie allègrement ses expressions) essaye de prendre des airs diaboliques. On se retrouve tout à coup face à du texte, issu de la pièce de W. Shakespeare. Et ça ne dure pas : nos comparses visent, infiltrent, se plantent… Cherchent à convaincre une Lady en chanson (l’énergique Florence Fauquet s’y révèle charismatique à souhait)… Et se font sermonner par Richard…

Leur force est de rester constamment juste, en ne comptant que sur leur jeu physique pour faire rire. Pas sur des blagues. L’intelligence de leurs choix de mise en scène n’en ressort que plus. Car elles usent de procédés très différents, auxquels elles laissent le temps d’exister. Afin que des ruptures se produisent. Et malgré une ou deux scènes un peu trop longues, le récit qui se raconte, et la relation qui se crée entre elles, nous accrochent. Et font de ce premier spectacle une réussite, d’humour, et de théâtre.

Si Richard si, un spectacle imaginé et interprété par Florence Fauquet et Chloé Lasne. Avec la voix de Pierre-Yves Bon. Régie : Marc Delva, Victoire Goupil. Durée : 1h10. Jusqu’au 26 juillet, au Théâtre des Corps Saints.

Visuels : © Collectif La Cantine

Critique de « Si Richard Si » dans CityLocalNews

Mandatés par Richard III le tyrannique, deux meurtriers doivent mener à bien plusieurs missions improbables. Mais rien ne se passe comme prévu…

cropped-wpid-img_74732724729911.jpeg

LE PITCH

Deux personnages, clownesques, reçoivent d’un certain Richard, l’ordre de tuer. Entre mime, chant, danse contemporaine et théâtre ces deux drôles de meurtriers joueront leur rédemption

L’AVIS DU FESTIVALIER

Florence Fauquet et Chloé Lasne ont une solide expérience théâtrale et ça se voit! Lauréates meilleur spectacle 2015 du cours Florent, il émane d’elles une extraordinaire complicité. Ces deux jeunes comédiennes ont choisi d’adapter une scène de Richard III où deux personnages secondaires tiennent le haut du pavé. A la façon des drôles de dames, Richard, en Bosley invisible, confie des missions sanguinaires à ces deux meurtrières d’opérette. Car elles oublient tout, du chemin pour aller trucider Clarence à la recette de la potion magique censée décimer le Roi en place jusqu’à la sérénade qui doit ensorceler Lady Anne.

Grimées à la façon du mime Marceau, petit chapeau noir sur la tête, Florence et Chloé donnent toute la mesure de leurs talents: mime, chant, danse, rap, vidéo et bien sûr théâtre! Elles savent tout faire avec maestria et humour et prennent un plaisir vibrant et communicatif à être sur scène. Bravo!

Théâtre des Corps Saints, 76 place des Corps Saints. Du 4 au 26 juillet à 12 h (durée 1h 10). Tarifs: 16 €, OFF: 11 €, enfant: 8 €. Résa au 04 90 16 07 50

JustFocus : « Si Richard si, une pépite d’inventivité au OFF 2015 »

Si vous vous attendez à voir un extrait shakespearien, passez votre chemin ! Ces deux comédiennes hors pairs vous embarquent dans leur propre univers, pour notre plaisir…

C’est vrai, quoi ! Il y a une vie avant et après un meurtre, fusse-t-il commandité par Richard III lui-même. Et nos deux meurtriers, Florence Fouquet et  Chloé Lasne, sont en droit de le trouver trop exigeant, avec son « Un cheval, un cheval, mon royaume pour un cheval ! » – Ah ? Le texte de Shakespeare quand même, non ? Texte original qui revient comme un leitmotiv pour rythmer les différents passages d’une mission à une autre.

si richard si

Pièce théâtre Si Richard Si

Elles ont encore en elles un petit fond de conscience, de cette conscience qui « remplit d’obstacles le cœur de l’homme ». Que ce soit pour perpétrer le meurtre de Clarence, la conquête de Lady Anne, ou l’empoisonnement d’Édouard, leur mission est un brûlant échec. La tradition de l’anti-héro est bien présente dans les yeux toujours émerveillés du public.

Mais il faut surtout voir comment elles mettent en scène avec brio le mythe de Richard III. Si le dynamisme et la performance globale des comédiennes sont à saluer, c’est d’abord l’art et la manière de complètement détournée l’histoire qui nous a frappé.

Maquillées et costumées à l’identique (ou presque), elles font appel à la commedia dell’arte, à la danse et à l’acrobatie dans un duo époustouflant du début à la fin. Pas une seconde de repos.

Un tonnerre d’applaudissements donc, et chapeau les artistes !

La pièce “Si Richard Si”, c’est au Théâtre des Corps Saints.
Avec Florence Fouquet et Chloé Lasne

SI RICHARD SI sur Plusdeoff.com

SI RICHARD SI : Chloé Lasne et Florence Fauquet, deux performeuses à suivre

SI, RICHARD SI... MES Florence Fauquet & Chloe Lasne
SI, RICHARD SI… MES Florence Fauquet & Chloe Lasne

Faire du Duc de Gloucester un commanditaire, et concentrer l’action sur deux personnages qu’il a choisis pour exécuter ses basses œuvres : Chloé Lasne et Florence Fauquet présentent SI RICHARD SI, une très libre adaptation de RICHARD III de Shakespeare dont l’idée de départ a de quoi intriguer. La critique.


Un minuscule chapeau melon de guingois sur leurs cheveux tirés, le visage couvert de blanc, sourcils en accents marqués, lèvres noires, voici nos deux personnages convoqués par l’aspirant-tyran dont on entend la voix, et les ordres, en off. Outre que Richard les a sélectionnés pour leurs aptitudes à remplir les tâches qu’il leur destine, on ne saura rien d’eux. On comprend rapidement que Richard n’en savait pas davantage au moment de les choisir, puisque le duo s’avère peu motivé par le crime et désorganisé. Lire la suite